Parfois, l’installation de chauffage fait des siennes. La plupart des incidents sont faciles à réparer.

Je vous propose plusieurs points à contrôler avant de faire appel à un professionnel.

Les précautions préalables

Avant de toucher au système de chauffage, il est obligatoire de couper l’alimentation en eau et en électricité. Ce simple geste permet de prohiber les dégâts des eaux et les risques d’électrocution.

Le contrôle des fuites du radiateur

Les radiateurs sont moins étanches au fil du temps. Les joints usagés peuvent être remplacés pour un meilleur fonctionnement.

La purge annuelle permet l’évacuation  de l’air et empêche l’apparition de bruits gênants. Le purgeur est à vider avec un simple tour de main et la mise en place d’un récipient pour récupérer l’eau.

Si l’eau est de couleur marron, il s’agit de boue accumulée. Le désembouage consiste à injecter un liquide afin de faciliter l’évacuation des boues.

Le désembouage via un professionnel est recommandé tous les 5 ans.

Les autres gestes à exécuter

Si vous possédez une chaudière standard, la pression est établie entre 1 et 2 bars. Dans le cas d’un niveau trop bas, il suffit d’ouvrir le robinet de remplissage pour disposer d’une pression normale.

En ce qui concerne l’écrou presse-étoupes, il est disponible pour un radiateur mode manuel ou en version thermostat. L’écrou presse-étoupes est un élément métallique sis entre le robinet et le radiateur.

S’il est juste desserré, il faut ôter la tête de robinet et resserrer l’écrou avec une clé à molette.

L’aspect chauffage à vérifier

Après le démarrage, le radiateur demeure froid.  Il s’agit parfois d’un thermostat déréglé.

 Il faut regarder la position du robinet sur les radiateurs thermostatiques

Le principe est le même. Dans le cadre d’un chauffage électrique,  il faut regarder du côté du disjoncteur.

S’il saute après le déclenchement du chauffage, il faut noter la présence possible d’une fuite ou d’un court-circuit. Par ailleurs, si le courant électrique aboutit au système de chauffage, il faut contrôler l’alimentation des câbles.

Si rien ne se produit, contactez un professionnel et relatez-lui vos tentatives.

Les professionnels disponibles

Selon votre type d’appareil, il faut recourir à un plombier, un électricien ou un chauffagiste. Parfois, ces corps de métier sont regroupés au sein d’une même structure.

Pensez à contacter un professionnel qui a pignon sur rue et renseignez-vous sur sa réputation. Demandez toujours un devis détaillé avant travaux et réclamez une facture à la réception des travaux.

Elle permet de recontacter l’artisan pour profiter d’une sous-garantie si le problème de chauffage n’est pas réglé partiellement ou totalement. Retrouvez d’autres conseils ici.

Crédit Photo : maison-miel.com & parisplombier.paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *