L’hiver est pour bientôt et la salle de bains est une pièce qui peut cumuler une certaine fraîcheur. Je vous propose plus de confort avec le système de chauffage au sol.

Le confort apporté par ce dispositif

Le sol bien chaud sous les pieds durant la saison hivernale est un confort indéniable. De plus, le chauffage est bien réparti sous le revêtement ainsi que toute la surface de la pièce d’eau.

Le chauffage est distribué de manière uniforme et homogène. En outre, c’est un système silencieux, invisible et idéal pour exploiter le maximum d’espace dans une pièce parfois exiguë.

Par ailleurs, ce type de chauffage fait appel à une basse température et consomme beaucoup moins d’énergie qu’une installation traditionnelle. Néanmoins, ce dernier point demande une bonne installation.

En effet, la pose d’un chauffage au sol demande la rénovation de l’ensemble du sol de la pièce. Par ailleurs, la rehausse du sol de plusieurs centimètres est indispensable.

Cela requiert souvent l’ajustement des portes.

Les différents types de chauffage au sol

Le chauffage au sol peut être électrique ou hydraulique. S’il s’agit d’un mode électrique, la présence d’un câble électrique est requise.

Il serpente sur la surface du sol avant sa couverture. Le mode hydraulique repose sur un réseau de tuyaux circulant sous le revêtement.

Le dispositif est installé dans une dalle de béton et distribue de l’eau chaude.

Les apports des chauffages au sol électrique et hydraulique

Le chauffage au sol hydraulique compte parmi les dispositifs de haute performance. Néanmoins, il fait appel à de gros travaux.

De plus, il nécessite l’installation d’un chauffage central, coûteux à mettre en place.  Le chauffage au sol électrique est plus énergivore.

Ainsi, il est beaucoup moins durable. Plus économique à installer, il est moins épais et demande des travaux plus allégés.

Le revêtement correspondant au chauffage au sol

Dans une salle de bains, le revêtement sélectionné doit être conducteur pour une meilleure diffusion de la chaleur. Il doit également être adapté à toute forme de dilatation thermique et convenir aux pièces humides.

Le carrelage fin ainsi que la pierre sont connus pour une bonne conductivité, une parfaite résistance et un entretien facile. Le béton ciré peut aussi être choisi.

Il doit profiter d’une mise en œuvre optimale avec la pose d’un spécialiste. Les sols en PVC ainsi que le parquet fin en bois exotique sont conseillés.

Toutefois, ils doivent être traités. De plus, ils doivent être adaptés à un milieu humide.

Par contre, il faut omettre la pose de revêtement fait maison dans ce cas. Retrouvez d’autres infos ici.

Crédit Photo : magasin-de-mosaic-paris.fr raychem.nvent.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *