La préservation de l’environnement est permise avec des meubles O déchet. Je vous propose plus de détails sur ce type de produit.

La durabilité en question

En fait, le meuble 0 déchet combine l’économie et l’écologie sans oublier le style. Cela permet de participer à une économie circulaire tout en étant dans la tendance.

Toutefois, il faut proscrire tout phénomène de mode, aux tendances temporaires voire aux motifs trop présents qui peuvent vite lasser. Ainsi, le style doit être intemporel avec un aspect passe partout.

De plus, ce meuble doit être fonctionnel et suffisamment utile au quotidien.

Le choix judicieux des matériaux

Une démarche globale est nécessaire. Il faut prohiber le plastique sauf celui de seconde main.

Les matériaux durables concernent le bois, le liège, le rotin. Il faut également privilégier le verre et le métal.

Le carton est une alternative s’il est doté d’une double cannelure et pourvu de multiples épaisseurs.

Le recyclage des matériaux

Il ne faut pas céder à la tentation des enseignes de bricolages pour le meuble 0 déchet. Les planches, les charnières, les portes, les pieds ainsi que les poignées peuvent être issus de plusieurs sources.

Cela peut inclure le démontage de palettes, de caisses, de meubles usagés. Il faut penser à la récupération de portes et d’étagères.

Il est conseillé de chiner ou d’acquérir des accessoires de seconde main sur des sites dédiés. Il faut juste prohiber les clous et autres vis rouillés.

L’option de la customisation

En fait, il s’agit de transformer ou de personnaliser un meuble existant. Il est possible de procéder à l’assemblage de deux meubles pour aboutir à un modèle différent.

De plus, il faut faire preuve d’imagination. Un vaisselier peut devenir une étagère ou une petite bibliothèque en enlevant les portes.

Une porte peut être utilisée comme plateau pour table avec l’ajout de pieds de récup ou de bureaux en palettes. Avec deux commodes et un tréteau, un bureau peut trouver une seconde vie.

Les autres opportunités pour le meuble 0 déchet

Les meubles de récup sont à dénicher dans les brocantes, les vide-greniers. Les encombrants sont l’occasion de trouver quelques perles rares.

Au niveau du revêtement du meuble, il est possible de faire appel à du revêtement adhésif. Une couche de peinture de style peut être apposée.

Les meubles peints peuvent accueillir des peintures écologiques ou durables. Ces produits engendrent moins de déchets en termes de production.

Il est permis de faire de la peinture naturelle en version DIY. Pour rappel, le 0 déchet cible la réduction de production de déchets.

Découvrez d’autres concepts ici.

Crédit Photo : pinterest.fr & maisoncreative.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.