En été, optez pour le parasol déporté. Je vous livre les conseils utiles concernant ce mobilier de jardin.

Les modèles les plus sollicités

Le parasol déporté procure de l’ombre sans gêner l’espace disponible. Doté d’un pied excentré, ce mobilier propose deux catégories.

Il faut retenir le parasol déporté et le parasol déporté ajustable. Le parasol déporté traditionnel propose un pied décalé ainsi qu’une ombrelle décentrée.

Son prix est plus accessible. Quant au parasol déporté ajustable, le réglage implique la hauteur, l’inclinaison et l’orientation de la toile.

Ce dispositif autorise le suivi du mouvement du soleil et toute adaptation à un coin salle à manger ou un coin barbecue. Appelé également parasol déporté inclinable, son coût est plus conséquent.

La forme propre au parasol déporté

La forme est en fonction de l’espace disponible. Hormis la forme ronde, les modèles carrés ou rectangulaires sont présentes.

En fait, un parasol déporté rond correspond à une table de jardin ronde. Le look rétro est illustré par cette forme.

Les espaces disposant d’angles conviennent aux formes carrées ou rectangulaires. De même, une table a la forme similaire ou une zone tout le long du mur sont aussi prisés, sans omettre les grands espaces.

Les dimensions propres du parasol déporté

Gare aux prises de vents intempestifs avec les parasols déportés volumineux. Il est préférable de stabiliser le pied avec un lest suffisant et des matériaux robustes.

Avant l’achat du parasol déporté, il convient de mesurer l’espace disponible. Il faut comparer la superficie d’ombre procurée par le parasol.

Pour l’estimer, il faut multiplier la longueur par la largeur de la toile.

Les matériaux appropriés

La stabilité constitue une condition sine qua none. Le pied est majoritairement choisi dans du métal, du béton voire du granit.

Quant à la toile, elle accueille souvent du polyester ou de l’acrylique. La toile doit être suffisamment épaisse et pourvue d’un traitement de résistance aux conditions extérieures.

Il faut retenir 200 g/m² et une finition déperlante ou imperméable. Parfois, un indice de protection anti-UV est fourni.

Les points de contrôle obligatoire

Le pied en croix abrite les lests pourvus de blocs de béton, rarement fournis. Le système d’ouverture doit être facile et maniable.

Cela peut intégrer une manivelle, un levier voire une pédale. La toile est prioritairement amovible pour un nettoyage aisé.

N’omettez pas la housse de protection ainsi qu’un montage pratique. Plus de sujets sont à découvrir ici.

Crédit Photo : concept-usine.com & monbeausapin.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *