Pour profiter de la fraîcheur des végétaux, la plantation en racines nues constitue une option. Je vous propose le mode d’emploi.

En savoir plus sur la plante en racines nues

L’achat d’un arbre à planter dans un jardin est disponible en motte, en conteneur ou en racines nues. Ce dernier modèle est proposé sans pot ni motte de terre entourant les racines.

Il s’agit de végétaux cultivés de façon naturelle pour assurer la fraîcheur optimale des racines. En effet, ces plants ont fait l’objet d’un arrachage dans le champ quelques heures avant la vente.

Cela concerne généralement les arbres fruitiers et les arbres d’ornement.

Les spécificités des plants en racines nues

Même si les jardineries et les pépiniéristes proposent des quantités moindres de végétaux en racines nues, ils demeurent économiques à l’achat. En effet, ils ne requièrent aucun rempotage ni travail préalable.

Certaines variétés comme les rosiers sont préférablement vendus en racines nues. En fait, ce type de plantation est beaucoup plus pérenne.

Comme les racines gagnent en rigueur, la reprise des végétaux est plus facile avec une rapidité de pousse. La vigueur des racines s’explique par le fait d’être demeuré davantage en pleine terre.

Les racines ne sont pas restées étriquées comme dans un conteneur.

Le moment propice pour la plantation des végétaux en racines nues

Contrairement aux autres conditionnements, les plants en racines nues sont à cultiver obligatoirement pendant la durée de la période de repos végétatif. Cela inclut la mi-novembre jusqu’à la fin février.

Ainsi, l’automne est la saison la plus appropriée pour effectuer ce type d’opération. En réalité, la terre est remplie de toute la chaleur de l’été.

Néanmoins, les arbres et les arbustes à feuilles caduques ne doivent pas être cultivés avant la chute des feuilles.

Les étapes à respecter pour ce type de plants

Il faut creuser un trou pour accueillir l’arbre via une bêche. Il convient de faire un trou avec un diamètre beaucoup plus large que le volume des racines de l’arbre.

Cela permet d’éviter le tassage ou l’écrasement des racines. Il est conseillé d’humidifier la racine durant 24 heures dans un mélange d’eau et de terreau pour une bonne hydratation.

Par ailleurs, la taille des pointes des racines est recommandée. De plus, il faut ôter les éléments morts ou abîmés.

Après l’habillage des racines, il faut mélanger la terre enlevée pour le trou avec du compost. Il faut effectuer une petite butte de terre dans le trou de la plantation et étaler les racines en installant le plant bien droit.

Il faut reboucher le trou avec la terre moins compacte et former une cuvette pour finir. Il faut arroser le tout et mettre un paillis.

Crédit Photo : jardiner-malin.fr & gerbeaud.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *