Après un hiver qui oscille entre rigueur et douceur, le jardin est à préparer pour accueillir un printemps radieux. Je vous fournis quelques conseils astucieux.

Les tailles nécessaires du jardin

Les premières tailles permettent à la plante de gagner en énergie. Le sécateur est requis et la coupe est nette, plutôt en biais.

L’élagage des arbres et des arbres fruitiers est aussi recommandé pour aider les bourgeons. De plus, les tailles favorisent davantage de netteté, pour accueillir sereinement les floraisons qui ne vont pas tarder.

Les tailles vont se concentrer sur les tiges abimées, les branches sèches ainsi que les branches mortes.

Le nettoyage nécessaire des sols

Cela passe par le désherbage pour mieux rediriger les nutriments vers les plantes principales. Les mauvaises herbes sont plus faciles à arracher à l’état de jeunes pousses.

Le nettoyage débute par le désherbage. Ensuite, il faut passer la bêche et effectuer le retournement de la terre.

Cela permet de préparer l’arrivée du potager, du gazon, des arbustes. Le sol gagne à être plus aéré.

Le travail de la terre permet l’obtention d’une zone meuble et fine, exempte de mottes et de cailloux.

L’enrichissement de la terre

Cela passe par le compost bien mûr qu’il convient de bien mélanger à la couche de surface de la terre. Sinon, le fumier peut faire usage de compost.

Il est disponible en poudre ou en granulés. Par ailleurs, l’apport d’engrais est possible après une préparation préalable de la terre et un arrosage suffisant.

Les engrais verts sont à prioriser car ils sont plus assimilables et sans impact négatif sur l’environnement.

Les semis en question

Les semis peuvent débuter en avril. Il faut semer idéalement les graines de légumes, les fruits d’été dans des godets de terre.

Les godets contenant les semis sont gardés à l’intérieur, derrière une vitre ou une véranda voire une serre. Les possesseurs de petites serres ou de tunnels peuvent amorcer la plantation des petits pois, des carottes, des choux, des oignons ainsi que des radis.

La planification des plantations

Il est possible d’anticiper l’aménagement du jardin. Les variétés sont à organiser selon le degré d’ensoleillement.

Il faut favoriser l’association des végétaux. En réalité, l’apport de fumier et de compost est préparé dès l’automne.

Cela permet de disposer de floraisons importantes et de récoltes abondantes lors de la cueillette. En entretien annuel, il faut privilégier l’apport de fumier mélangé avec de la terre.

Cela contribue à nourrir et fortifier les plantes afin de maintenir l’équilibre biologique du sol.

Crédit Photo : lovethegarden.com & lovethegarden.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *