Alors que d’après Véronique Bédague, directrice générale des agences immobilières Nexity, on estime à 1,5 millions, le nombre de logement qui ne seront plus éligibles à la mise en location en 2025, et vont disparaitre du marché. La vente constitue ainsi la meilleure alternative pour rentabiliser un investissement. La vente immobilière est un projet qui se fait en plusieurs étapes cruciales. Il est vivement recommandé de solliciter les services d’une agence immobilière pour bénéficier de l’accompagnement d’un expert dans la réalisation des différentes démarches suivantes :

L’estimation de la valeur du bien immobilier

L’estimation de la valeur du bien immobilier à vendre constitue une étape cruciale dans la réalisation du projet de vente. En effet, un prix inférieur ou supérieur à la juste valeur du bien immobilier concerné fait fuir les acheteurs et retarde, voire compromet la vente. Cette étape consiste pour le propriétaire vendeur à faire évaluer son bien par un professionnel afin de le proposer au prix le plus juste. L’agent immobilier doit se rendre sur place pour relever les atouts et les défauts du bien immobilier. Il établira par la suite le prix de vente en se référant aux prix appliqués sur le marché et dans le secteur géographique concerné pour les biens immobiliers de même type.

L’élaboration et la diffusion de l’annonce de vente immobilière

L’annonce de vente immobilière doit présenter le bien en détails et mettre tous ses atouts en valeur. Le support doit attirer et capter l’attention des acheteurs. La description doit être accompagnée de photos pour présenter au mieux le bien immobilier et, ainsi, offrir des informations pertinentes aux acheteurs. L’annonce est publiée dans la presse, sur les sites Internet spécialisés et/ou le site Internet de l’agence, sur la vitrine de l’agence. Solliciter les prestations d’une agence immobilière garantit une grande visibilité de l’annonce. En tant qu’intermédiaire, l’agent ou le conseiller immobilier est en relation avec plusieurs acheteurs potentiels. Cela constitue l’assurance de trouver facilement et rapidement un preneur.

L’organisation des visites

L’agent immobilier titulaire du mandat attribué par le propriétaire vendeur se charge de planifier et de réaliser les visites du bien immobilier en vente. Cette opération exige une grande disponibilité. Des compétences commerciales aiguisées ainsi qu’une grande force de persuasion sont également indispensables. La visite est déterminante pour la concrétisation du projet. La personne assignée à la présentation du bien immobilier doit savoir valoriser au mieux le bien, sans pour autant exagérer, pour convaincre les acheteurs.

La signature de l’avant contrat

Après les visites, les acheteurs intéressés soumettent leurs offres. Si une offre retient l’attention du vendeur, il doit établir un avant contrat afin de confirmer sa décision. Deux types de contrats peuvent être établis et signés avant l’acte de vente, à savoir :

  • la promesse de vente qui atteste de l’engagement du propriétaire vendeur de céder son bien immobilier à l’acheteur en question. Ce contrat tient en fait lieu de réservation du bien immobilier dans la durée convenue. La signature de la promesse de vente peut se faire entre le vendeur et l’acheteur, sans passer par le notaire. Chaque partie doit disposer d’un exemplaire,
  • le compromis de vente : intégrant une importante valeur juridique, cet acte doit être rédigé avec précaution. Il est absolument recommandé de faire appel à l’expertise d’un professionnel. La signature doit se faire en présence d’un notaire. Le compromis de vente engage l’acheteur et le vendeur pour la réalisation de la transaction immobilière.

Qu’il s’agisse d’une promesse de vente ou d’un compromis de vent, l’acheteur est tenu de verser une indemnité d’immobilisation dont le montant s’élève à près de 10% du prix de vente. La date de signature du contrat par l’acheteur marque le début du délai de légal de rétraction de 10 jours. Si l’acheteur ne change pas d’avis dans ce délai, les procédures de vente se poursuivent. En cas de rétraction, le dépôt de garantie n’est pas remboursable. Le vendeur est en droit de demander un paiement de dommages et intérêts.

L’élaboration et la signature de la promesse de vente ou du compromis de vente représente une étape importante vers la concrétisation de la vente immobilière. Ce contrat constitue notamment un justificatif pour l’acheteur s’il a recours à un crédit bancaire pour financer son achat.

La signature de l’acte de vente

La signature de l’acte de vente authentique pour concrétiser la vente/l’achat intervient une fois le délai de rétraction légal dépassé et le prêt approuvé. La formalité doit obligatoirement se faire en présence d’un notaire. Ce dernier doit lire le contrat à haute voix devant les signataires qui doivent ensuite signer. L’acheteur doit payer le solde du prix convenu à cette étape. Le vendeur doit remettre les clés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.