Les températures froides et le gel altèrent la qualité de l’eau du bassin et affecte les installations. Il convient, alors, de procéder à l’hivernage pour protéger au mieux la piscine pendant la saison hivernale. Cette solution facilite la remise en route et garantit de retrouver un bassin en bon état à l’arrivée des beaux jours. L’hivernage se fait à un moment précis, suivant des étapes spécifiques. Le Magasin Eau’Shop Piscine met à votre disposition une sélection de matériels et de produits de qualité pour l’hivernage et l’entretien de votre piscine.

Quand hiverner sa piscine ?

Il n’y a pas de date précise pour commencer l’hivernage de la piscine. La technique pour identifier le moment le plus opportun est de contrôler la température de l’eau régulièrement dès que le mercure commence à descendre.

Les procédures d’hivernage doivent être entamées lorsque la température de l’eau descend et se stabilise en-dessous de 15°C. Débuter l’hivernage à une température supérieure ou égale à 15°C multiplie les risques de développement de bactéries, d’algues et autre microorganismes dans le bassin. N’attendez pas non plus que le gel s’installe pour éviter d’user les équipements de la piscine.

Les étapes à suivre pour hiverner la piscine

L’hivernage est une opération complexe qui se fait en plusieurs étapes précises.

Nettoyage du bassin et du système

Commencez par un nettoyage du bassin. Lancez votre robot de piscine pour éliminer efficacement toutes les saletés accumulées sur les parois, dans le fond du bassin, au niveau des escaliers. N’hésitez pas à utiliser le balai brosse pour bien laver la ligne d’eau. Le bassin doit être net.

Procédez aussi à l’assainissement assainir le système de filtration.

Traitement choc de l’eau

Réalisez, ensuite, un traitement choc de l’eau. Pour ce faire, ajustez le pH de l’eau entre 7,2 et 7,4 Parties Par Millions (PPM). Le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) soit le taux d’éléments minéraux dans l’eau doit varier entre 150 et 200 PPM. La teneur en sel de calcium et de magnésium ou la dureté de l’eau (TH) doit être située entre 150 et 250 PPM. Le système de filtration doit tourner pendant 24 heures après le traitement de l’eau.

Il convient de baisser le niveau de l’eau à 10 cm sous les buses de refoulement pour éviter le gel au niveau du système de filtration.

Attention, ne videz pas la piscine au risque de soumettre le bassin aux mouvements du terrain et, ainsi, de voir apparaitre des fissures et autres signes de dégradation.

Le produit d’hivernage

Versez du produit d’hivernage dans l’eau en prévention du développement des bactéries, des parasites du calcaire pendant la période d’hivernage.

Installation de la couverture d’hivernage

Terminez en installant une couverture d’hivernage qui assure efficacement la protection contre les aléas de l’hiver et les détritus divers.

Les différentes techniques d’hivernage

Il existe deux techniques d’hivernage, à savoir :

L’hivernage actif

Cette option consiste à laisser le système de filtration fonctionner à très bas régime. Un entretien régulier du bassin et de l’eau est à prévoir pendant la durée de l’hivernage. Vous devez réduire la durée de filtration et de définir la mise en marche du système le matin au moment où le gel s’installe.

L’hivernage passif

Cette solution implique l’arrêt total du système de filtration pendant toute la durée de l’hivernage. Vous devez donc fermer la vanne multivoies du filtre, vider complètement la pompe et l’ensemble du circuit (skimmers, buses, filtre, …). Bouchez aussi les tuyaux, installez des gizmos au niveau des skimmers et placez des flotteurs d’hivernage en diagonale dans le bassin. Ces précautions évitent l’installation du gel dans le système de filtration.

N’oubliez pas non plus de désinstaller les équipements divers (échelle, plongeoir, …) et de les ranger bien à l’abir du gel, du froid et de l’humidité. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.