Vous aimez la beauté particulière du Caladium ? Je vous procure plusieurs conseils pour réussir son entretien.

A propos du caladium

Le caladium est aussi surnommé aile d’ange, cœur de Jésus, oreilles d’éléphant. Il s’agit d’une plante vivace à tubercules de la famille des Aracées.

Il provient originellement des zones tropicales du Brésil. Le caladium est apprécié grâce à ses grandes feuilles caduques.

Elles peuvent atteindre 45 cm de long. Elles sont soutenues par des pétioles longs qui présentent des formes en cœur, en bouclier ou en pointe de flèche.

Elles peuvent être ornées de stries, tachetées, unies ou présenter des couleurs flamboyantes. Les tons possibles incluent le vert, le blanc, la crème, le rouge, la rose, le saumon.

Même si la plante fleurit, le feuillage est largement préféré par les amateurs.

La culture du plant de caladium

Le caladium est préférablement planté dès l’avènement du printemps, en mars ou en avril. Le caladium peut profiter d’une terre drainée avec de l’humus, qui doit être humide sans pour autant être détrempée.

Il ne faut pas trop mouiller la terre et proscrire les terres argileuses. La lumière ne doit pas comprendre les rayons brûlants du soleil.

Pour autant, il faut procurer une bienveillante mi-ombre. La température doit osciller entre 20 et 25°C, avec une zone à l’abri des courants d’air et de l’air sec.

La manipulation de cette plante toxique requiert des gants.

L’entretien propre au caladium

Au printemps, la plante demande un arrosage modéré. L’été nécessite un arrosage beaucoup plus abondant.

En hiver, il  faut éviter l’arrosage. Le caladium s’épanouit idéalement dans un degré d’humidité plutôt élevé.

Il faut veiller à bien humidifier l’air ambiant. Cela revient à mettre en place la plante à proximité d’une fontaine ou à la poser sur un lit de billes d’argiles trempées.

L’humidification du feuillage est effectuée avec de l’eau tiède non calcaire. L’hibernation du caladium commence en automne.

Il suffit de laisser un terreau bien sec et de réserver la plante dans un lieu sombre avec une température aux alentours de 16°C. Il est possible également de déterrer les bulbes et de les mettre dans du sable sec pendant l’hiver.

L’exposition idéale pour le caladium

Il est préférable d’installer le caladium à proximité d’une fenêtre, pour bénéficier d’une luminosité optimale. Il est recommandé de lui procurer de l’engrais liquide pour plantes vertes à une fréquence de 8 à 15 jours, lors de la croissance, notamment en printemps et en été.

La brumisation des feuilles est possible, tout au long de l’année.

Crédit Photo : tropicsathome.com & ladnydom.pl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *