Pour disposer d’une technique différente sur les murs intérieurs, misez sur la peinture à l’éponge. Je vous propose les effets possibles.

A propos de la peinture à l’éponge

L’application de la peinture nécessite une éponge. Pour la déco intérieure, cette méthode est appréciée pour procurer du caractère au support.

Par ailleurs, elle fait appel à des effets sans recourir à une peinture spécifique. L’objectif revient à initier des effets de matière.

Cela permet de fournir plus de texture aux murs intérieurs. Ainsi, la couleur sous jacente est employée pour parvenir à des dégradés ou des imprimés originaux.

L’effet essuyé et ses apports

Ce type de peinture à l’éponge autorise des effets subtils et raffinés. Le mur donne une impression de peinture en grés.

Deux méthodes permettent de disposer de l’effet essuyé. Il suffit d’appliquer une couche de peinture à l’eau au rouleau.

La seconde couche peut être faite à l’éponge pour la création d’effets au choix. Sinon, l’application d’une 1ère couche mise à sécher est suivie d’une 2ème couche au pinceau.

L’éponge permet la création d’effets avant séchage pour profiter de l’effet essuyé. Quelle que soit la méthode adoptée, il faut toujours effectuer des mouvements circulaires avec l’éponge.

Les atouts de l’effet tamponné ou tacheté

Après la mise en place d’une 1ère couche de peinture au rouleau, il faut mouiller l’éponge. La peinture acrylique est à associer avec de l’eau.

La peinture à l’huile requiert du solvant. Il faut procéder à un tamponnage du mur avec l’éponge imprégné pour obtenir l’effet tamponné.

Plusieurs éponges sont nécessaires par coloris. Les faces des éponges variées permettent de créer d’autres motifs.

Le cas de l’effet mixte

Pour cette technique, un passage de peinture au rouleau constitue la 1ère couche. La deuxième couche au pistolet doit être suivie sans attendre le séchage à l’aide de l’éponge.

Plusieurs effets sont pratiqués comme l’effet tamponné et l’effet essuyé.

Les précautions à respecter

Il faut toujours veiller à faire appel à une éponge de bonne qualité. Il est préférable d’acquérir une éponge végétale moelleuse de grand format.

Ainsi, la peinture est étalée avec facilité et le travail est rapidement exécuté. Il vaut mieux se procurer plusieurs pièces.

La préparation pour la peinture à l’éponge est similaire à celle de la peinture traditionnelle. Ainsi, il faut bien préparer le support.

En effet, les murs nécessitent un bon nettoyage et doivent être parfaitement secs. Il faut respecter l’application totale de la première sous-couche pour bénéficier d’une adhésion optimale. Retrouvez d’autres idées brico ici.

Crédit Photo : artiste-animalier.com & assmat59350.canalblog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *